La vidéo explicative s’invite au musée.

MdC-Pitches
Quel musée ? Le Musée des Confluences, le dernier qui vient de sortir de terre en Europe. Et où ça ? A Lyon. La classe.
Si on évince les questions de temps de construction et des coûts qui s’envolent, ce musée est une pure merveille ! Architecturalement, qu’on aime ou pas, en tous cas, ça envoie. Et à l’intérieur, le contenu d’exposition et la scénographie valent vraiment vraiment le coup.

Qu’est-ce-que ça raconte ? La Terre et l’Homme, de l’origine de notre belle planète (Origines) jusqu’à notre vision de la Mort (Eternités), en passant par le répertoire du vivant (Espèces) et les inventions des Hommes (Sociétés)… Les expositions temporaires valent aussi leur pesant de cacahuètes (le Cabinet des Curiosités est sublime) mais ce qui nous a emmené dans ce temple de modernité ce sont… les vidéos explicatives of course. Et y’en a ! Une trentaine quand même. Quand on vous dit que ce musée est à la pointe de la pointe 😉

Tout d’abord on distinguera les vidéos explicatives des vidéos documentaires ou illustratives. Notre objectif est de comprendre comment la vidéo est utilisée pour informer, expliquer, former, vulgariser… en utilisant l’audio et le visuel.

eternités

On exclue donc les vidéos d’interview, très intéressantes mais qui ne reposent que sur l’explication audio, parfois illustrée de photos, de vidéos ou de dessins.

Reste le lourd. La vidéo d’animation. Et y’a du beau. La plupart ont été réalisé par le studio Station Animation, expert de l’animation 2D. Les rendus visuels sont plutôt simples et efficaces, mais les animations sont très fluides ce qui donnent un rendu hautement qualitatif.

Petit tour d’horizon, salle par salle.

Origines

« Nos origines de… »

origines-1

Cette salle propose 7 vidéos explicatives d’environ 3 min sur le thème « Nos origines de… », tout à côté des fossiles dont elles parlent.
Le style est simple : fond noir, dessin au trait blanc, un peu enfantin mais la cible apprécie. La trame narrative est toujours la même : interpeller une cellule à l’écran et lui expliquer comment elle a évolué pour devenir l’Homme. Le contenu est un peu complexe mais expliqué de façon très orale par la voix décontractée d’un homme d’une quarantaine d’années. Quelques punchlines permettent d’apporter de l’humour et semblent rendre le sujet plus simple, sans le rendre léger.

origines-2

On aime : l’animation fluide, le format série de 3 minutes, les liens avec l’expo, la cohérence, la simplicité, l’humour bien dosé
On aime moins : le manque parfois d’illustration directe du propos de la voix off pour simplifier la compréhension.

« Comment la vie change d’elle-même »

origines-5

Une navigation sur table tactile pour découvrir plusieurs vidéos sur la sélection naturelle. Là c’est le storytelling qui a été choisi. On suit des petites créatures imaginaires qui présentent des caractéristiques physiques très visibles et différentes pour comprendre la sélection naturelle. Le monde décliné fait très « Teletubbies » avec un nez en forme de trompe au sommet de la tête. Dommage ! Car le décalage avec la complexité du propos de la voix off est assez important et les grands aussi auraient besoin d’illustration pour comprendre cette théorie. En plus, les tablettes sont orientées vers le haut ce qui semble exclure la lecture par les plus jeunes.

On aime : l’utilisation du storytelling, les différentes entrées par le découpage des thématiques, le ton de la voix off.
On aime moins : le style visuel trop enfantin et complexe, le manque d’illustration du commentaire en dehors du storytelling ou pour récapituler les notions importantes/complexes.

Les vidéos en 3D

origines-4
Ah là, plus clair tu meurs. Une reconstitution 3D pour l’explication de la vie sur Terre et de la formation de la Terre, c’est parfait ! Ca rend les choses concrètes, ça fait voyager…
Clou du spectacle ! Une vidéo de 18 minutes visible avec lunettes 3D sur le Big Bang. Bon parfois ça manque un peu de rythme mais c’est bien amené.

On aime : la projection sur un globe de la formation de la Terre, la qualité de la 3D
On aime moins : la voix off parfois un peu trop dramatique, l’intégration de photos pas très qualitatives.

Espèces

2 vidéos explicatives réalisées par Pauline Brunner et Marion Verlé.

Les représentations du vivant

espèces-1

Projection d’une superbe vidéo de 6 minutes qui expliquent le buisson du vivant grâce à un mix de photos de visage des personnalités sur un corps au dessin au trait dans un environnement type à l’aquarelle.
Les touches d’humour sont correctement dosées (On apprécie Lamarck en transformiste… bravo aux clients d’avoir osé ! C’est réussi !). La voix off est détendue ce qui rend le sujet plus abordable. L’explication claire.
On aime : tout !
On aime moins : Le style visuel aurait pu être un peu plus abouti. Mais vraiment on chipote.

Méfiez-vous des apparences

espèces-2

espèces-3

Revoir le support de projection. En voilà une riche idée. Je ne sais pas si ça vient du musée ou des réalisatrices mais bravo !
Ici la vidéo donne vie à un moulage (je crois ?) d’antilope. Ces yeux bougent, son pelage change. Puis les différentes explications de la voix off sont illustrées par des dessins et des mots sur l’animal. Bien réalisé et ludique, on adore.
On aime : Ben tout.
On aime moins : Ben rien.

Sociétés

6 (ou 7 je sais plus) vidéos explicatives sur les inventions

societes-1

societes-2

societes-3

Disseminées à travers la salle près des objets qu’elles illustrent, les vidéos apportent un peu de vie à cette salle qui brille moins par sa scénographie.
Ces vidéos utilisent souvent le storytelling pour illustrer leur propos. Le style est à chaque fois différent : parfois très poussé, parfois très simple. Ma préférée reste celle qui traite du processus d’apprentissage à travers l’exemple d’un apprenti pizzaiolo.

On aime : le traité storytelling, le format court, la vidéo sur iPhone !
On aime moins : le manque d’un esprit « série » et d’homogénéité dans les styles

La table interactive

societes-4

Joli objet technologique qui nous proposer de combiner plusieurs objets qui ont donné naissance à une invention. Sur la table, seulement des dessins d’objets à déplacer, mais une voix off interagit et aide à la résolution de l’énigme, sous le regard interrogatif d’un homme. Puis quand on a trouvé, une vidéo explicative se déclenche.

On aime : l’inventivité, l’interaction voix-off, la vidéo qui apporte l’explication
On aime moins : le style un peu simple de certaines vidéos, la table qui était bloquée à mon passage…

Eternités
Cette salle ne propose pas de vidéos explicatives, selon notre définition, mais tout de même de très belles interviews, bien filmées, bien montées, dont une mention spéciale à celle de la salle style « 2001 : Odyssée de l’espace »

éternités

Petit bémol également, les vidéos explicatives sont seulement présentes dans les expositions permanentes. A quand le déploiement dans les expositions temporaires ?

Bref, courez au Musée des Confluences découvrir les expositions et les vidéos !!