La fiction explicative, vers un « Binge-learning » ?

La vidéo explicative peut prendre des tournures bien variées : on peut rester très factuel en présentant des données, développer un argumentaire, raconter une petite histoire, montrer de belles images pour soutenir un discours…

Et on peut même utiliser les ficelles de la fiction qui parlent tant aux Binge-watchers. Séries, dessins animés, films et téléfilms… La fiction captive toujours son public parce qu’elle met en scène la réalité avec des personnages au caractère bien trempé (qui n’a pas rêvé de faire une course d’oies et de canards domestiques avec Joey Tribbiani ?)

Alors quand la fiction sert à expliquer, on est prêt à ne pas décoller de nos écrans. Des exemples ?

La fiction éducative

France Télévision a lancé Simplex en 2016, une websérie de dessins animés pour expliquer des théorèmes de mathématiques.

La websérie engagée

Les Energivores donnent la parole à des objets et des bâtiments pour sensibiliser aux problématiques énergétiques. Une série diffusée sur Internet avec un ton (très) décalé :

Le « brand content » ou contenu de marque

La fiction peut aussi valoriser une marque, un produit ou même un métier. Moins attendu qu’une publicité et plus accrocheur qu’une interview, la websérie La famille Millevoie explique les métiers de l’Artisanat en mode Soap Opera  (diffusée sur France Télévision).

Et vous, vous avez d’autres fictions en tête qui expliquent un sujet ?

 

Sources :