Pitch ô bon pitch

« Bonjour, pitchez-moi votre concept en moins d’1 minute. »
Si vous avez déjà été confronté à cette demande, vous savez que c’est une étape cruciale. Ca va peut-être déterminer la suite de votre discussion, voire la réussite de votre projet.

Pitche ton projet, je te dirais qui tu es.

Savoir bien « pitcher » un projet, sa start-up ou un film montre que vous avez l’esprit de synthèse, le recul nécessaire et une connaissance approfondie du sujet car vous savez en sortir l’essentiel.
Votre public a plus de chances d’accrocher à votre discours s’il est court, simple et percutant. En fait, ça le rend mémorisable donc ça encourage le bouche-à-oreille. Les bases sont posées (BIM) !

Pour la vidéo explicative, c’est pareil : le pitch c’est la première étape, la base du projet.
On part d’une feuille blanche et on va rédiger les messages-clés que l’on veut faire passer dans la vidéo.

Le pitch en vidéo c’est un peu comme les fondations d’une maison, alors on vous a concocté une petite infographie qui regroupe toutes les bonnes pratiques pour un pitch « pouce en l’air »… et une vidéo explicative « double pouce en l’air ».

Le pitch, fondation solide d’une vidéo explicative.

Comme l’indique cette infographie, avant de rédiger son pitch, il est important de réfléchir à son projet vidéo en se posant les bonnes questions : quel est l’objectif de ma vidéo ? A qui va-t-elle s’adresser ? Dans quel contexte mon public va-t’il la visionner ? Quelle est la durée attendue ?

Une vidéo de 30 secondes sur les réseaux sociaux ne peut pas comprendre autant de précisions qu’une vidéo de 3 minutes diffusée en conférence.

Et c’est ce cadre qui va permettre de faire le tri dans les messages-clés. « Faut-il vraiment que j’aborde le nettoyage des ustensiles dans ma vidéo sur la bonne cuisson au barbecue ? ».

On est souvent tenté d’ajouter des détails pour être complet ou prouver son expertise mais souvenez-vous de ce qu’on disait plus haut : messages essentiels = compréhension = succès.

Le compromis ne sert finalement aucun objectif.

C’est aussi le nombre de messages qui va déterminer la durée de la vidéo. Pour une vidéo d’1 minute, c’est 5 idées maximum.

C’est bon, vous avez les 5 idées ? Alors mettez-les sur papier, faites des phrases directes, simples. Le pitch ne doit pas comporter d’élément narratif, de jeu de mots, d’indications sur ce qu’on aimerait voir à l’écran (déso, on n’est pas encore en phase de scénarisation. Chaque chose en son temps).
L’objectif du pitch est de sélectionner les messages qui vont figurer dans la vidéo, vérifier qu’on a réussi à simplifier son explication.

Votre pitch est clair et validé ? On s’occupe de la mise en forme : Comment va-t-on le dire ? Comment passe-t-on d’une idée à l’autre ? Comment l’illustre-t-on ? Ca c’est le storyboard et c’est une autre histoire !

Et concrètement, ça ressemble à quoi l’exercice du bon pitch ?

On s’essaie à une étude de cas ? Ok on sent que ça vous parle la « bonne cuisson au barbecue » alors allons-y pour définir le pitch de cette vidéo explicative.

1 . Je cadre

  • Mon objectif : expliquer clairement les bonnes pratiques pour la cuisson au barbecue.
  • Ma cible : les novices qui ont très peu d’expérience dans le domaine. 18-25 ans.
  • Le contexte : diffusion sur les réseaux sociaux et sur ma chaîne Youtube
  • Durée : 1 minute maximum

2. Je dégrossis

– on va parler uniquement de la cuisson au barbecue au charbon (pas gaz ou électrique).
– on va expliquer la phase de préparation du barbecue mais pas la phase de nettoyage.

3. J’abrège :

Pour 1 minute de vidéo, je dois transmettre 5 messages.

4. Je rédige :

– Avant d’allumer le barbecue, il faut vérifier qu’il est placé sur une zone stable et à l’abri du vent.
– Placer les allume-barbecue sous le charbon de bois et mettre le feu avec une longue allumette.
– Attendre 20 à 30 minutes pour que le charbon soit transformé en braise. Il ne doit y avoir ni flamme, ni fumée.
– Placer les aliments sur la grille et surveiller la cuisson, il n’est nécessaire de les retourner qu’une seule fois.
– Après quelques minutes de cuisson, il faut retirer les aliments de la grille et les placer dans un plat propre.

Et voilà un pitch à point ! 5 messages qui seront reformulés, agrémentés de visuels au storyboard pour donner vie, au final, à une vidéo d’1 minute.

A vous de jouer !