La guerre des plateformes vidéos.

L’été a été chaud pour les plateformes vidéos, avec comme élément déclencheur : Mark Zuckerberg, créateur et PDG de Facebook. Si vous êtes du genre à utiliser Facebook 24/24, vous aurez remarqué que de plus en plus de vidéos sont diffusées via le site, repoussant ainsi YouTube en dehors des frontières. Le créateur emblématique de Facebook a fait de la vidéo son cheval de bataille pour 2015 et ça paye !

téléchargement

 

Mark Zuckerberg, créateur et PDG de Facebook

En août dernier, « Comscore video metrix » affirmait que Facebook dépassait maintenant YouTube en nombre de vidéos visionnées. Depuis le début de l’année, Facebook limite l’accès des vidéos YouTube sur sa plate-forme et le lecteur Facebook utilise une fonction de lecture automatique qui lui permet de faire progresser facilement ses nombres de vues.

Video-Facebook-Youtube-Formation-Community-Manager-e1426441649143

Quoi qu’il en soit, YouTube n’a pas traîné pour réagir. Toujours gratuite, La filiale Google a surtout opté pour la simplicité en sortant son tout nouveau player, en jouant sur la transparence pour laisser toute sa place au contenu.

youtube-new-player-ui-3-510x270

 

Comparaison de l’ancien et du nouveau lecteur YouTube. En haut le nouveau.

Bonne nouvelle pour les utilisateurs, YouTube a également mis en ligne une nouvelle version Bêta de son application mobile, plus simple et plus claire pour améliorer son nombre de vues. Le nouveau lecteur intelligent et sécurisé, contourne même Adblock.

Hasard ou non, Dailymotion a annoncé dans les 24h une nouvelle version de son lecteur vidéo et a opéré une refonte graphique de sa plateforme. Passé récemment sous le contrôle de Vivendi qui possède depuis le mois d’août environ 90% des parts de l’entreprise, Dailymotion propose un nouveau player personnalisable et un plus grand accès au partage. Mais c’est surtout dans la performance que Dailymotion s’est nettement amélioré. Désormais, la plate-forme prend en charge la 4k (ultra haute définition en 4096 pixels de large), son player est plus léger et plus rapide notamment pendant le chargement des vidéos. Du côté de l’interface tout a été optimisé pour les malvoyants et les malentendants. Plus qu’une réponse à Facebook et YouTube, Dailymotion sort les dents et montre son ambition pour 2015 : Rivaliser avec les deux géants.

Dailymotion

 

Dailymotion a également changé son logo.

Un autre acteur est dans la place : Vimeo. Ce nom vous dit quelque chose ? Ce player est beaucoup moins fréquenté que YouTube et pour cause : il s’adresse principalement aux professionnels de l’image, avec un contenu vidéo de grande qualité. Un excellent endroit pour trouver des vidéos inspirantes et créatives. Ce qui rend Vimeo différent : l’animation de sa communauté. Un peu comme le navigateur Firefox, Vimeo a donné la parole à ses visiteurs et a ainsi diminué de façon significative les annonces publicitaires, intégré un lecteur plus grand et simplifié son site au maximum tout ça dans un souci de qualité et d’expérience. Pour résumer en deux mots comme en cent, Vimeo c’est l’hébergeur parfait des artistes de l’image animée.

Viméo, c’est avant tout la qualité.

Autre hébergeur de vidéo qui génère du trafic : Wat.Tv. Fondé en 2006, ce service appartenant au groupe TF1 revendique 8,2 millions de visiteurs par an. C’est grâce à une puissance financière importante et à une stratégie axée sur la jeunesse et la viralité que Wat.tv est devenu aujourd’hui une entreprise importante dans le paysage des plateformes vidéo. Wat.tv privilégie les vidéos qui font le buzz en délimitant le poids de ses vidéos à 200Mo. La définition et la durée de la vidéo sont donc moins performants que chez ses confrères.

Plus professionnel mais moins connu, Wistia est la plateforme vidéo des professionnels du marketing. Ce site est fait pour promouvoir des vidéos et les intégrer dans des newsletters, blogs (le site a été créé pour ça !) car son player est entièrement personnalisable (couleurs, intégration illimitée de call-to-action …) Cependant l’accès est payant et son manque de référencement ne le rend pas très visible.

9129219ec359e5f01e1e27fdfff4cb1883b869df

 

Le lecteur Wistia est entièrement personnalisable.

 

Alors quel lecteur choisir pour diffuser ses vidéos ?

A cette heure, la réponse est toujours la même : YouTube. Même si depuis quelques temps les concurrents ont tendance à s’aligner sur la même qualité de service que le géant américain, il n’en demeure pas moins que YouTube est le média prioritaire pour diffuser des vidéos, présenter son entreprise ou ses produits. Les utilisateurs sont présents en masse et ont cet objectif « recherche vidéo » qui n’est pas l’objectif d’une visite de sa page Facebook… pour le moment.

En dépit de la popularité croissante de Facebook avec ces 1,3 milliards d’utilisateurs, la plateforme possède des lacunes. La petite taille des vidéos à uploader semble adaptée à l’objectif de partage et de viralité pour une utilisation perso, mais en pro ça se complique. De plus, le contenu piraté prolifère et les vidéos Facebook connaissent une difficulté : celle de la traçabilité. (Qui sont les auteurs ?)

Pour établir sa notoriété, YouTube reste actuellement la plateforme idéale , notamment grâce à son algorithme rodé et sophistiqué qui mettra en avant les chaînes qui publient et partagent le plus de contenu. Ce contenu sera également visible sur Google, rattaché à la plateforme, qui est un vrai plus pour le référencement de son site web. Mais Facebook a plus d’un tour dans son sac et il faudra rester vigilant !

Pour conclure, le conseil de « La vidéo qui explique » est : votre moyen de diffusion est aussi important que votre contenu. Les deux doivent être cohérent pour atteindre votre cible. Vous cherchez à montrer votre dernier court-métrage à des pro. Aller sur Vimeo. Vous voulez faire le buzz avec une courte vidéo humoristique. Facebook est une bonne porte d’entrée.

Alors on se pose quelques secondes et on réfléchit avec de répondre « YouTube »… Qui je souhaite-toucher ? Quel est mon contenu vidéo ? … et la réponse viendra toute seule !

Quoi qu’il en soit, YouTube semble encore aujourd’hui l’hébergeur de vidéo à privilégier.

youtube

YouTube en chiffre.

/*e des pages*/ Categories

L'info de la semaine

Tags:

, ,

Leave a Reply